Actualités

wandermuschel

Des passagers clandestins sur les coques des bateaux en transit

Quand les bateaux de plaisance sont transportés par voie de terre, ils véhiculent souvent malgré eux des moules zébrées collées à leur coque. Si rien n’est entrepris, le mollusque qui n’est apparu en Suisse qu’en 1960 peut ainsi se propager d’un lac – ou d’une mer – à l’autre. Une étude de l’Eawag montre les chemins de propagation et indique les mesures de précaution à prendre pour ralentir sinon enrayer l’invasion biologique. C’est d’autant plus urgent qu’un nouveau bivalve invasif, la moule quagga, vient d’atteindre la Suisse par le Rhin. En ce moment elles ne sont (probablement) pas encore arrivées dans les 3 lacs.

Plus d’informations dans le fiche d’info de l’Eawag, l’institut de recherche de l’eau du domaine des EPF.

Dispersion des espèces exotiques par le transport des bateaux de plaisance [PDF]

murtensee-news

Lac de Morat: Bilan de santé et importance écologique des rives

La qualité des eaux du lac de Morat est suivie régulièrement, mais aussi la diversité de la petite faune vivant dans les sédiments du fond du lac. Les premiers signes d’amélioration sont visibles, mais le processus prendra encore du temps.

Le suivi écologique des rives montre la très grande importance de cette zone tampon entre milieux riverains et zone littorale. La diversité des plantes aquatiques, de la petite faune et des poissons en fait une zone riche mais sensible pour les lacs, qu’il s’agit de bien gérer tout en la protégeant au mieux.

Rapports sur www.vd.ch

plankton

Sans plancton, pas de vie !

Dans les lacs, des milliers d’algues microscopiques constituent les bases d’un réseau trophique complexe qui influencent de manière déterminante les conditions de luminosité et d’oxygénation. Le monitoring à long terme du plancton végétal et animal reflète aussi les changements survenus à l’échelle d’un bassin versant et permet de prendre les mesures adéquates de protection des eaux. Ces données de ce suivi sont détaillées et expliquées dans le rapport Phyto et zooplancton 2009. Dans la brochure bilingue et richement illustrée Minuscule mais primordial, sont dévoilées aussi la fascinante diversité des formes et la beauté du plancton lacustre.

Vous pouvez consulter la brochure ici